Sélectionner une page

Sur les ailes de la lune 

(Petit clin d’oeil à notre ami Wim Wenders 😉)

Message astrologique d’Arouna et de Philippe B.

Jeudi 7 Mai à 12h46 heure de Paris

la Pleine Lune est en Scorpion, signe de lumière pour la conscience
dans le signe du Taureau, signe de puissance de vie liée à Vénus
et sa puissance d’Amour

En ce temps historique de déconfinement 2020 nous allons être surpris par la présence dans cette conjoncture, d’un URANUS en surpuissance créative très concrète. 

Uranus, la force d’innovation + Soleil, l’énergie vitale 
TRADUCTION :​ l’énergie typiquement uranienne de l’ère du Verseau est en marche et cette pleine lune va accélérer son mouvement pour le meilleur… et le moins meilleur !  

À nous de choisir comment libérer notre Uranus intérieur pour servir les puissances de Vie et d’Amour. 

La bonne question : Comment être innovant et inspiré avec cœur ?  
En répondant présent à l’invitation céleste de cette pleine lune : 
Déconfinez aussi vos cœurs 😊 

C’est à cette condition seulement que la puissante uranienne sera positivement inspirante pour faire entendre nos désirs de nouvellement comme des résistants, voire des battants, pacifiques et néanmoins déterminés.

Après une longue « occupation » 😊😊😊commence un vrai moment uranien de « libération ». 
En route vers une rêv’olution pacifique pour participer puissamment au nouvellement en cours de notre devise
 LIBERTÉ-ÉGALITÉ ET FRATERNITÉ 🙏

Commençons chez soi  

Prenons conscience des talents que nous portons au plus profond de nous et décidons de les mettre au service des autres et de la planète. (cf. Bulletin épisode 13
Acceptons que c’est seulement de nos cœurs ouvert que va jaillir tant de créativité que nous serons nous-mêmes surpris par le génie inventif uranien qui sommeille en chacun de nous.  
Laissons Vénus, la planète de l’échange et du partage, mais aussi de la douceur dans l’action, inspirer nos premières mises en route, nos débuts post-confinement. (cf. épisodes 11 et 12
Croyons que tout nous est possible et que le pire n’est jamais certain 😊


Arouna et Philippe B.